Astuces pour faire de bonnes affaires

Astuces pour faire de bonnes affaires

Quelques astuces pour faire de bonnes affaires en boutique solidaire !

Nos collègues britanniques de Safestore ont fait équipe avec Mel, animatrice du site Styled by Mel, qui s’est amusée à chiner dans les rayons de ces boutiques solidaires locales que l’on désigne sous le nom de charity shops au Royaume-Uni.
En France, les enseignes équivalentes s’appellent Emmaüs ou BIS Boutique, et il existe un peu partout une variété de magasins gérés par des associations bénévoles indépendantes.

Mel a réussi à créer 12 nouveaux looks avec 8 articles de seconde main.

Regardez la vidéo (en anglais) dans laquelle elle vous explique ses astuces pour faire des affaires dans les boutiques solidaires.

 


Le goût du vintage

A quand remonte votre dernière virée dans une boutique solidaire ? Certains d’entre vous sont des aficionados de ce genre de magasins tandis que d’autres en sont moins friands, voire pas du tout. C’est que, peut-être, l’idée ou l’envie d’y faire un saut ne vous a jamais traversé l’esprit !

Les raisons qui poussent les gens à fréquenter ces boutiques varient d’une personne à l’autre. Parfois un budget restreint en matière d’habillement peut dicter votre penchant pour les articles d’occasion en raison de leur prix substantiellement modique. Ou alors, vous êtes à l’affût de la pièce rare et originale, et vous aimez acheter des vêtements vintage pour compléter les basiques de votre garde-robe.

En fait, quelles que soient les raisons ou non de se rendre dans une boutique solidaire, voici quelques astuces pour y faire son marché et transformer votre shopping en partie de plaisir.

 

C’est tellement le bazar qu’on ne sait par où commencer…

Oui, il fut un temps où c’était parfois le cas, mais désormais la majeure partie des boutiques solidaires arrangent leurs portants par couleur, taille et parfois même par type d’occasion – comme les tenues de soirée ou les costumes de mariage. Certaines mettent parfois aussi à votre disposition des portants spéciaux pour les vêtements premium où sont exposées des pièces de designers et de marques de luxe.  
 

Peut-on vraiment trouver des vêtements neufs dans une boutique solidaire ?

Bien sûr ! En fait, il y a toujours des gens qui donnent des habits qui n’ont jamais été portés sans même avoir retiré les étiquettes – il faut juste avoir l’œil pour les dénicher. D’ailleurs certaines enseignes ont des accords avec des marques qui donnent régulièrement des échantillons, des fins de série et des chaussures pour un coût très inférieur au prix de vente.
 

Un critère essentiel : le choix du quartier

Cela vaut la peine de visiter les boutiques solidaires situées dans des quartiers huppés où vous avez plus de chance d’y trouver des pièces griffées, qu’en temps normal vous ne pourriez pas vous offrir.  Mel a aussi constaté que les boutiques situées proches d’un parking ont tendance à offrir un plus large choix de vêtements, chaussures et autres accessoires parce que c’est plus pratique pour les donateurs. Elles ont aussi une bonne rotation de leur stock dans la mesure où les dons sont plus fréquents.  Et justement, comme le réassort est régulier, il ne faut pas se priver d’y retourner de temps à autres : vous ne savez jamais quelles bonnes affaires viennent d’arriver ! 
 

Restez “focus”

Si vous recherchez quelque chose en particulier, cela peut parfois être difficile de rester concentré sur sa tâche dans des dépôts où il y a tant de belles pièces, mais ce n’est pas impossible. Si vous cherchez un top d’une couleur spécifique, dans ce cas ne vous arrêtez que sur le coloris souhaité – que les portants soient triés par couleur ou non. Idem pour une jupe ou une veste : ne vous concentrez que sur ce que vous avez en tête. Et si vous repérez quelque chose qui vous plaît sur un mannequin, n’hésitez pas à demander à l’essayer – les vêtements sont là pour être vendus !

(Si vous êtes juste là pour jeter un coup d’œil dans les rayons, laissez votre esprit vagabonder pour apprécier la balade – vous n’êtes pas obligés d’acheter…) 
 

Faites preuve de créativité

Jetez aussi un œil au rayon homme – vous pourriez y débusquer le pull ou la chemise de vos rêves.

oversizeddress667.jpg

Ne négligez pas une magnifique robe sous prétexte qu’elle vous arrive aux chevilles – faites-la raccourcir, ou portez-la ceinturée en faisant blouser le tissu pour jouer sur la longueur. Même si vous nagez dedans, avec une ceinture l’effet est superbe et bien plus flatteur pour votre silhouette.

usebeltcharity667.jpg
 

La taille n’est pas un problème

Certes, il arrive que la taille soit un problème, mais ce n’est pas toujours le cas ! Comme vous le savez, les tailles varient massivement d’un fabricant à l’autre, c’est pourquoi il faut toujours essayer un habit sans se fier au chiffre noté sur l’étiquette. Cas concret : sur la photo, Mel porte un manteau en taille 42 (elle fait un 38) mais elle a choisi de le porter ample, ce qui lui donne un côté plus décontracté. 
 

Soyez un véritable prospecteur de styles

autumn2017colourscharity667.jpg
Rien ne vous empêche de rester à la pointe de la mode en faisant du shopping solidaire. Il vous suffit de repérer et de mémoriser en premier lieu les tendances dans les vitrines des magasins de prêt-à-porter – imprimés à fleurs ou Prince de Galles, rouge, bordeaux, moutarde, lurex, jabots – et de les chercher ensuite dans vos boutiques solidaires préférées. Vous les trouverez, c’est certain !  
 

Retour aux basiques

charityshopbasics667.jpg
S’agissant des basiques comme les débardeurs ou les t-shirts, soyez vigilants sur le prix. Il arrive que les boutiques solidaires les vendent entre 3 et 6 euros et il est fort probable que vous puissiez trouver au même tarif un t-shirt basique neuf dans le commerce.  
 

La chasse au trésor

Voici les articles qu’il est toujours bon de chiner dans les boutiques solidaires :
  • Marques de créateurs et mode haut de gamme
  • Articles fait main – il n’y a pas mieux qu’une pièce unique
  • Manteaux en fausse fourrure – à l’état neuf il faut compter généralement 80 euros ou plus mais vous pouvez en dégoter un chez Emmaüs pour 30 euros, voire moins
  • Ceintures en cuir – vous pouvez dénicher une superbe ceinture en cuir véritable pour 5 euros
  • Bijoux fantaisie et accessoires – ils peuvent transformer des habits ordinaires en une tenue chic
  • Rideaux – vous n’en avez pas forcément besoin, mais le tissu ou l’imprimé peut être si beau que vous pouvez vous en servir pour fabriquer une jupe éblouissante pour danser ou vous rendre à une fête
  • En fait, il est tout simplement possible d’y trouver quelque chose d’exceptionnel ou qui serait hors de prix dans les commerces classiques, ce qui constitue en soi un bijou !


La malle aux trésors

Vous avez de vieux vêtements en réserve dans un garde meuble ou cachés dans un tiroir sous votre lit ?

Peut-être est-il temps d’y regarder de plus près aussi parce que vous pourriez mettre au jour de véritables petites pépites qui pourraient magnifier votre garde-robe ! Cette combinaison des années 70, héritage de votre mère, ce vieux t-shirt des Rolling Stones ayant appartenu à votre père ou ces bottes à talons larges que vous conserviez juste au cas où elles reviendraient à la mode – ressortez-les !  
 
*****
 
Avez-vous des anecdotes ou des tuyaux à partager avec Une Pièce en Plus sur votre pratique du shopping en boutique solidaire ? Laissez-nous vos commentaires !  

Obtenez un devis de stockage près de chez vous

Trouvez un centre en entrant un code postal, une ville ou une ville ci-dessous.
Trouver un centre et obtenir un devis
Utiliser ma position actuelle

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
 Security code
Il n'y a pas encore de commentaires
Complete your quote

Vous avez presque fini!

Complétez votre citation à